Nettoyage de VMC

NETTOYAGE DE VMC

Nettoyage de VMC :
  • Nettoyage des bouches
  • Nettoyage du groupe moteur
  • Décapage des gaines

Nettoyer chaque bouche d’extraction dans les logements.
Dépoussiérer les conduits horizontaux et verticaux avec des cannes à hérisson de ramonage.
Traiter les conduits contre les bactéries.
Ouvrir et nettoyer le moteur du groupe d’extraction de la vmc.

L’entretien de la VMC est périodique et renouvelable chaque année. Cet entretien est obligatoire.

Une installation mal réglée va entraîner des problèmes au niveau du taux d’humidité, favoriser le développement des moisissures et contribuer à la dégradation du logement.

Pendant les périodes froides, une ventilation mal réglée ou mal entretenue contribue à augment la déperdition thermique.

Arrêté du 8 octobre 1987 ( journal officiel) : dans le dossier de maintenance, doivent être consignés les résultats des opérations visées ci-dessous et effectuées au moins une fois par an :
Contrôle du débit global d’air neuf de l’installation
Examen de l’état de tous les éléments de l’installation

Extrait du Règlement Sanitaire Départemental Type RSDT Extrait de la circulaire du 9 août 1978 modifié (JONC du 13 septembre 1978 relative à la révision du RDST)
Qualité des circuits d’air et des conduits de ventilation

Article 31.2 Conduits de ventilation : Les conduits de ventilation doivent être également en bon état de fonctionnement et ramonés chaque fois qu’il est nécessaire.

Article 65 Prescriptions relatives aux installations de ventilation et à leur fonctionnement : Le circuit d’amenée d’air doit être nettoyé avant la mise en service surtout s’il peut y avoir présence de gravats et d’humidité.

Extrait du code du Travail :
Responsabilité du chef d’établissement dans la maintenance de la ventilation

Décret n°84-1093 du 7 décembre 1984 destiné aux chefs d’établissements : il est de la responsabilité du chef d’établissement de maintenir les installations de ventilation en bon état de fonctionnement et d’en assurer régulièrement le contrôle.

Art R 232-5 Aération, assainissement : Maintenir un état de pureté de l’atmosphère propre à préserver la santé des travailleurs. Locaux à pollution spécifique ; captation des poussières, gaz ou vapeurs au plus près de leurs source d’émission. Eviter les odeurs désagréables et les condensations.